C.D.I

Centre de Documentation et d'Information


ACTUALITÉS C.D.I U.N.S.S

En marche ! Merci à la mairie de Charleville Mézières pour son soutien !

19/03/2018

 

'Au potager d'à côté 08' à la rencontre de S. Link pour mettre en place un partenariat avec l'IFTS

20/02/2018

Jade, llona, Soline et Alexis se sont rapprochés de l’Institut de Formation Technique Supérieur de Charleville-Mézières afin de faire évoluer leur projet d’application qu’ils présenteront au Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation lors de la finale du concours SCIENCE FACTOR qui aura lieu le 15 mars. Ils ont pu échanger sur les perspectives de leur appli avec Sébastien LINCK, responsable de la Licence professionnelle Métiers du numérique : Conception, rédaction et réalisation web ; ce projet de partenariat va permettre de faire connaître à nos jeunes entrepreneurs le monde des études supérieures et d’échanger avec des étudiants de l’I.F.T.S sur la façon de concrétiser ou plutôt de matérialiser leur projet, maquette, prototype en perspective.

Bravo à nos jeunes ardennais et à toutes les personnes qui les accompagnent dans leur parcours.

Merci à l'équipe de RVM de son soutien à nos élèves pour le concours Science factor

08/01/2018

https://www.rvm.fr/news/les-eleves-du-lycee-saint-paul-de-charleville-participent-cette-annee-encore-au-concours-science-factor-21866

En marche !

22/12/2017

Les élèves qui participent au concours Science Factor ont fait hier la promotion de leurs projets auprès de la radio locale RVM et de l'Ardennais !

N'oubliez pas de voter ! Vous avez jusqu'au 8 janvier mais le plus tôt sera le mieux !

https://sciencefactor.fr/concours/projets

A vos claviers et smartphones !

 

Dans l'oeil de la police scientifique

12/12/2017

Dans le cadre de l’enseignement des méthodes et pratiques scientifiques en classe de seconde, Sandrine Homehr et Quentin Clarat ont sollicité l’intervention de Benoît Renault, un agent de la police scientifique du commissariat de  Charleville Mézières vendredi 8 décembre 2017. Il est venu présenter son travail à nos 50 élèves. Pendant un peu plus d’une heure et demie, il a expliqué les procédures sur une  scène de crime fictive au CDI. «Il faut être très rigoureux, car si on se loupe, que l'on oublie un élément, un seul cheveu, cela peut impacter toute l'enquête. «On se doit d'être tout le temps concentré, malgré la fatigue». En effet, ces agents peuvent être réquisitionnés à n'importe quelle heure lorsqu'ils sont d'astreintes. «  On n'a pas le droit à l'erreur» explique-t-il. Pour lui, le but de cette intervention était de faire découvrir avant tout ce qui se passe concrètement sur le terrain : prélèvement d'empreintes, d'ADN, traces de pas, de pneus. Les agents de la police scientifique répertorient toutes les preuves nécessaires aux enquêteurs présentées ensuite lors des auditions ou au tribunal. Les élèves ont pu ainsi apprécier les difficultés et les contraintes du métier par un professionnel. Benoït Renault est un passionné. Il ajoute  «Quand on se lève le matin, on ne sait pas ce qu'on va faire. Chaque jour est différent».  Un point a été fait sur la formation des agents .Il a aussi précisé non sans humour qu’en France, on ne fonctionne pas comme dans les séries américaines ! D'un ton ironique, il évoque aussi la différence de moyens entre les séries télévisées et la réalité sur le terrain. A bon entendeur!